Retour page précédente
N'hésitez pas à nous faire parvenir vos articles

Documentation de www.reptimania.com
Catégorie : Serpents



Nom latin : Antaresia Childreni

Le Python nain australien

Antaresia childreni

Par Christophe BERNARD punkoifr@yahoo.fr

 

Nom latin : Antaresia childreni

Nom courant : Python nain australien

Répartition : Nord et Nord-Ouest de l’Australie

Taille : De 80cm a 1 m ,d’une manière générale, les femelles sont plus imposantes que les mâles.

Coloration : La couleur de fond va du marron-gris au brun, des petites tâches arrondies parcourent tout le corps de ces serpents, elles sont plus ou moins marquées et de couleur brune ou noire. Les écailles ventrales sont blanche ou crème, les yeux sont jaunes avec une pupille verticale.

Remarque : La croissance est impressionnante, et ces serpents peuvent passer de 25 cm à la naissance, à 60 cm 6 mois après, si bien qu’ils sont sexuellement matures à la fin de leur deuxième année.

Maintenance : Un terrarium de 60/70*40*40 cm suffit pour un individu . Il comportera une branche, des pierres plates, un récipient d’eau . La combinaison câble chauffant / spot incandescent semble adaptée à leur maintenance. Les températures à obtenir sont :

  • La journée : 26/28°C zone fraîche, 32/33°C zone chaude
  • La nuit : entre 23 et 25°C

En ce qui concerne l’éclairage, celui fourni par le spot est suffisant et un tube U.V. ne semble apporter rien de plus. La photopériode sera de 12h jour / 12h nuit. L’hygrométrie sera d’environ 70 %, une pulvérisation matinale semble être appréciée.

La nourriture est distribuée tous les 4/5 jours durant la première année (où l’on passe du fœtus à la sauteuse), puis, à l'âge adulte, tous les 10 jours avec des souris adultes .Cette espèce ne pose en général aucun problème à s’alimenter. Mais si c’est le cas, essayez en alternance vivant / congelé, augmentez de 2°C la température, ou frottez la souris contre une mue de lézard, et si malgré cela, l’anorexie persiste, courrez chez le véto !

Comportement : Les nouveaux nés sont agressifs mais se calment très rapidement moyennant des manipulations hebdomadaires. Les adultes qui ont été manipulés sont très calmes. Les antaresias sont des serpents actifs, surtout le soir et lorsqu’ils ont faim, il est tout de même fréquent de les voir évoluer en pleine journées. Lorsqu’il se sent agressé, il prend une position de défense en " s " dressé à la verticale, l’attaque est foudroyante et la précision est sans faille…

Reproduction : Cette espèce est facile à reproduire et prolifique.

Pour l’obtenir, une période de repos de 2 mois à 18° ,avec 8h/jour d’éclairage, est nécessaire. La gestation est d’environ 2 mois au terme desquels la femelle pondra de 6 a 15 œufs. Vous pouvez alors soit les incuber à 28° et 90% d’humidité, soit les laisser à la mère, et c’est environ 2 mois plus tard qu’émergeront les bébés .

Polémique : Il existe une polémique entre les deux espèces de pythons suivantes : A. childreni et A. maculosa. En effet, ces 2 sous-espèces étaient considérées comme une seule : Liasis childreni. Du coup ces deux espèces ont été hybridées pendant des années ce qui fait qu’il est aujourd’hui délicat de connaître avec précision la sous-espèce à laquelle on a à faire. Ceci dit, A. maculosa est généralement plus grande (1m10 à 1m40), a une couleur de fond plus claire et des tâches moins arrondies formant parfois des lignes. On peut aussi comparer le nombre d’écailles ventrales et loréales sachant qu’il existe là aussi des incertitudes car les fourchettes de nombre d’écailles sont en partie communes …

Avis : vu sa taille, son caractère et sa maintenance aisée ,le python nain australien concurrence Lampropeltis et Elaphes au nom du serpent " idéal " pour débuter.


Retour page précédente