Retour page précédente
N'hésitez pas à nous faire parvenir vos articles

Documentation de www.reptimania.com
Catégorie : Invertebres



Genre Mesobuthus

Genre Mesobuthus

Par Mickael Brugière mbrugiere@escem.fr

Note sur la maintenance du genre Mesobuthus

Ce genre se compose d'une quinzaine d'espèces la plus ancienne décrite date de 1798 M.tamulus

Embranchement: Euarthropodes

Sous embranchement: Chelicerates

Classe: Arachnides

Sous classe: Arthrogastres

Ordre: Scorpionidae

Famille: Buthidae

Genre: Mesobuthus

Attention cette espèce est par la loi classée dans les taxons des espèces ayant déjà provoquée des envenimations graves.
Comme pour tout animal dangereux un certificat de capacité est obligatoire.

Il m'est impossible de décrire chaque espèce, je vais donc généraliser les conditions de maintenance.

Le terrarium tout d'abord, de type terrestre avec suivant les espèces une spécificité désertique ou semi-désertique (en général). D'une quarantaine de centimètres de long sur 30 cm de profondeur, la hauteur important généralement peu. Il faut que ce dernier soit très bien aéré et sur.

Les aérations permettrons de ne pas avoir un taux d'hygrométrie élevé sauf pour les espèces intertidales.

Une hygrométrie trop élevée provoquerait l'apparition de mycoses très difficiles à soigner chez les scorpions.

Dans le milieu naturel on retrouve ces animaux dans des enchevêtrements de pierres, sous des buissons, enfouis dans le sable mais aussi dans certaines habitations humaines.

Le substrat sera composé d'un mélange de sable et de tourbe blonde 2/3 1/3 comme ratio me semblant correct. Une hauteur d'une dizaine de centimètres convient généralement.

Les abris sont indispensables au point chaud et au point froid, ils peuvent être crées grâce à des écorces de chêne liège imputrescibles, des pierres peuvent être disposées mais attention à la stabilité ce genre étant grand fouisseur.

Le chauffage peut être assuré par plaque ou cordon chauffant, le point chaud devra s'élever à une trentaine de degrés la nuit la coupure totale du système sera nécessaire.

L'éclairage de la pièce est suffisant, la plupart des scorpions étant crépusculaires ou nocturnes, l'éclairage est donc superflus

La cohabitation est impossible étant donné le degrés de socialité de ce genre, les 2 sexes ne seront mis en présence que peu de temps, on introduit généralement le mâle dans le terrarium de la femelle pour éviter le stress de celle-ci. Il faut des supports divers et variés afin que le mâle puisse déposer son spermatophore (amas gélatineux contenant les gamètes mâles).

La fécondation étant souvent fatale au mâle la surveillance est recommandée.

Les pullus s'élèvent de la même manière que pour les autres genres.

Le terrarium sera nettoyé régulièrement, certains éleveurs ne changent le substrat qu'une fois par an personnellement je recommande la réfection bi-annuelle.

Les scorpions sont peu salissant et peu couteux en effet un repas bihebdomadaire ou mensuel suivant la taille de la proie sera généralement suffisant pour un spécimen adulte.
Les femelles gestantes seront alimentées plus régulièrement en début de gestation mais à la fin de celle-ci (après mise bas=parturition) les proies de grosse taille seront proscrites ces dernières pouvant stresser potentiellement la femelle ce qui aurait une incidence non négligeable pour son comportement envers les pullus.

Les manipulations ne se feront qu'à l'aide de GRANDES PINCES.
Des gants et des lunettes de protection peuvent être également recommandés.


Retour page précédente