Retour page précédente
N'hésitez pas à nous faire parvenir vos articles

Documentation de www.reptimania.com
Catégorie : Lezards



La tiliqua scincidae

Le scinque à langue bleue

Le tiliqua scincoïde

Par Brice Firmin. bricefirmin@club-internet.fr

Le tiliqua scincoïde, ou scinque à langue bleue, est un lézard docile et robuste, très apprécié des terrariophiles. Ne demandant pas beaucoup d'entretien, il est aussi assez prisé des débutants.

Dans la nature, on trouve les scinques à langue bleue surtout en Nouvelle Guinée et en Australie. Ils vivent dans le climat semi-désertique des steppes de leur pays d’origine.

Description : les tiliquas mesurent à l’âge adulte entre 40 et 60 cm (les mâles étant généralement plus gros que les femelles). Ils ont un corps robuste et allongé recouvert de grosses écailles, donnant à leur peau l’aspect de celle d’un serpent. Leur queue représente environ la moitié de leur corps. La couleur des tiliquas varie du beige au brun orangé avec de grosses bandes brun foncé et même noires.

Mais la particularité de ces lézards réside sans aucun doute dans la couleur de leur langue : elle est bleu foncé, ce qui leur permet de faire croire à leurs prédateurs qu’ils sont venimeux (les couleurs vives étant dans la nature synonymes de poison).

Dimorphisme sexuel : il n’existe pas de signes apparents permettant de reconnaître à coup sûr le mâle de la femelle. Néanmoins, chez les juvéniles, on peut pratiquer l’éversion des hémipénis. Mais cette technique est risquée et doit être effectuée par une personne expérimentée. Chez les adultes, la seule légère différence se situe au niveau de la base de la queue, qui est plus large chez le mâle que chez la femelle.

Durée de vie : le scinque à langue bleue étant un lézard robuste, il peut vivre une vingtaine d’années s’il est élevé dans de bonnes conditions.

Comportement : le tiliqua est de nature calme, docile, curieux et intelligent. Il peut sans problème être manipulé par des enfants, mais sous surveillance d’un adulte en cas de problèmes. Il est impératif de manipuler le scinque régulièrement afin de l’habituer à votre présence. Il fera alors un très bon lézard de compagnie.

Mais attention, le tiliqua est très territorial et doit être maintenu seul ou en couple, mais en aucun cas en groupe de plus de 2 ou 3 individus.

Maintenance en captivité :

  • Le terrarium

Celui-ci doit être de grande taille pour permettre à l’animal d’avoir une assez grande liberté de mouvements.

  • L’aménagement

Plusieurs substrats sont envisageables dans le terrarium : le sable (qui reste pour moi la meilleure solution), les écorces d’arbres... Les scinques sont des animaux terrestres, mais il est tout de même préférable de mettre à leur disposition une branche ou deux leur permettant de grimper. Il faut aussi mettre à leur disposition un bac d’eau assez grand pour leur permettre de se baigner (cela facilite la thermorégulation, la mue des lézards et maintient une bonne hygrométrie dans le terrarium). Les cachettes aussi sont indispensables à l’animal : le vivarium devra en comporter au moins 2 (1 dans la partie chaude et 1 dans la partie fraîche).

En ce qui concerne le chauffage, une plaque chauffante placée sous une moitié du terrarium associée à une lampe céramique placée dans la même moitié du bac font l’affaire.

L’éclairage quant à lui devra être assuré par un tube diffusant des UVA et des UVB. Il fonctionnera pendant une douzaine d’heures.

  • La température et l’hygrométrie

La température du jour sera comprise entre 28 et 32°C avec un point chaud à 40°C. La température nocturne se situera entre 18 et 20°C.

En ce qui concerne l’hygrométrie, il suffit de placer le récipient d’eau sur la plaque chauffante. Mais il est nécessaire, dans la cachette située dans la partie chaude du terrarium, de maintenir un taux d’humidité plus important (en y plaçant de la vermiculite humide).

Nourriture : les tiliquas sont omnivores. Leurs repas seront constitués de :

_60% de végétaux (carottes, pois, cresson, luzerne, pissenlit, fruits...)

_40% de protéines animales (grillons, vers de farine, souriceaux).

Il est important de donner régulièrement des suppléments de calcium et de vitamines aux animaux.

Les repas seront distribués tous les :

_3 fois par semaine pour les spécimens de 0 à 6 mois

_2 fois par semaine pour les spécimens de 6 à 12 mois

_1 fois par semaine pour les spécimens au-delà de 12 mois.

Reproduction : pour obtenir une reproduction, il est fortement conseillé d’instaurer une période de repos, de novembre à janvier. Il s’agit d’abaisser graduellement la température et de réduire le temps d’éclairage à 8 heures par jour. Vers la fin janvier, il faut remonter progressivement les températures et le temps d’éclairage jusqu’à la normale. Pour permettre aux animaux de se remettre de cette période hivernale, il est important de leur offrir aux moins une semaine de nourriture abondante.

Vous pouvez ensuite mettre le mâle et la femelle en présence. Il est possible que l’accouplement se fasse immédiatement sinon, vous pouvez laisser les reproducteurs ensemble encore 1 mois maximum.

Les tiliquas sont ovovivipares, c’est à dire que la femelle garde les œufs dans son ventre jusqu’à l’éclosion. La gestation dure environ 4 mois. Après cela la femelle " accouche " ses petits qu’il faut retirer tout de suite après si l’on ne veut pas voir la femelle leur faire de mal. En effet, juste après l’accouchement, elle devient agressive et mettra plusieurs jours avant de retrouver son calme.

Il vaut mieux élever les petits séparément dans de petits terrariums. Il faut aussi veiller à varier la nourriture carnée et la nourriture végétale.

Conclusion : le scinque à langue bleue est donc un bon lézard de compagnie, docile et robuste, qui ne demande pas beaucoup d’entretient. Malgré son prix assez élevé en animalerie (compter environ 1000 Frs pour un spécimen), de plus en plus de terrariophiles débutants et confirmés adoptent un tiliqua.


Retour page précédente