Retour page précédente
N'hésitez pas à nous faire parvenir vos articles

Documentation de www.reptimania.com
Catégorie : Serpents



Chondrophyton

Le Python Vert

Par Philippe Mosbach (Président de Repto-terra, Club partenaire de REPTIMANIA)

 

philsnake@wanadoo.fr

Anciennement appelé Chondropython viridis et encore aujourd'hui connu sous ce nom par les amateurs, le Python vert, a été classée dans le genre Morelia, contenant également les célèbres Morelia spilota qui brillent aussi par leur livrées très diverses.

Selon les sous-espèces ,Le genre Morelia fait partie de la famille des Boidés, et de la sous-famille des Pythoninés. Son cousin le plus ressemblant est un Boiné d'Amérique du sud : Corallus caninus.

DESCRIPTION

Morelia viridis est arboricole et nocturne strict. Durant la journée il reste sur son promontoire dans sa célèbre posture qu'il partage avec les Corallus : Le corps levé sur une branche (sans l 'enlacer) la tête reposant sur le creux formé par les anneaux. Les spécimens sauvages sont très agressifs et l'acclimatation est difficile car ils sont souvent faibles et parasités. Les spécimens nés en captivité sont assez nerveux mais un peu plus manipulables que les sauvages, surtout les juvéniles. Toutefois il s'agit toujours d'un animal peu ou pas manipulable qui reste pour le plaisir des yeux. Même s 'il est vrai qu'il reste très inactif en journée.

Les dents fines, longues et recourbées vers l' arrière permette une meilleure prise sur les proies saisies en hauteur surtout pour les oiseaux, le plumage étant difficile à pénétrer efficacement. Les morsures infligées par une telle dentition peuvent s'avérer très douloureuse et laisser de profondes marques.

EN TERRARIUM

On peut maintenir plusieurs spécimens de même taille ensemble, ils ne s'agressent pas mutuellement, mais cela annihile les chances de reproduction. De ce fait il est préférable de maintenir les animaux séparés.

Le terrarium de bas mesure ; 8O cm de haut, sur 7O cm de long sur 5O cm de large.

Vu qu'il s'agit d'un terrarium tropical-humide, le meilleur matériau reste le verre. Certains, pour maintenir une bonne hygrométrie (75 à 86 %), utilisent un bac d'eau chauffé couvrant toute la surface de la base du terrarium. Celui-ci est coulissant comme un tiroir pour permettre un changement facile et séparé des animaux par un grillage. Morelia viridis descend rarement à terre, le fond peut-être laissé nu. De fréquentes pulvérisation, un bac d'eau conséquent suffisent également. Un chauffage aérien est une bonne solution, la température se situe entre 28 et 32° C, les câbles chauffants peuvent servir, mais ils chauffe énormément le sol et pas assez la partie supérieure où se trouvent les animaux. Tous chauffage placé dans le

terrarium (lampe céramique) doivent être grillagées pour que les serpents ne s'y enroulent pas. Personnellement, je chauffe la pièce à 3O°C se qui évite l'ajout de chauffages d'appoint.

Des fausses plantes et des branchages de gros calibre placé horizontalement serviront de perchoir (branche à coller aux parois latérales avec du silicone). Les vraies plantes ne seront pas trop maltraitées, mais du point de vue hygiène, ce n 'est pas très recommande. L'éclairage d'appoint est superflu.

ALIMENTATION

Souris ou oiseaux pour les sujets difficiles à acclimater. Il est préférable, en cas de refus de nourrir le soir, sans laisser le rongeur toute la nuit, il pourrait se retourner contre le serpent. Les sujets NC ne posent en général pas de problème, il faut parfois offrir la souris avec une pincette sous le nez du serpent car il cherche rarement sa nourriture à terre. Les jeunes sont nourris toutes les semaines, les adultes deux fois par mois.

REPRODUCTION

Les Pythons sont mis à jeun à partir de fin Septembre, et ce durant un mois. Puis la température est abaissée progressivement pour arriver à 23° C et l' éclairage à 7 heures par jour. Cette période de repos dure un mois, puis le tout et remonté aux conditions normales durant un mois à nouveau. Les individus sont mis en présence une fois les conditions redevenues normales, et après un nourrissage. Je les place dans un grand terrarium de 12O cm de long, 1OO cm de haut sur 6O de large. Il faut faire attention si on place plusieurs mâles et plusieurs femelles (ce qui augmente les chances d'accouplements fertiles) que les mâles ne se battent pas, j'en ai fait l'expérience et les combats engendrent de sérieuses blessures. Les serpents sont maintenus en présence 3 à 4 semaines, il faut surveiller régulièrement pour détecter les accouplements. Puis les animaux sont replacés dans leurs terrariums respectifs. On place ensuite deux pondoirs, un en hauteur l' autre plus bas ( l 'idéal c' est d 'acheter des nids d'oiseaux pour bec crochu qu'on trouve en magasin ou qu'on fabrique soi même , dimension de 2O par 2O et par 3O .Ou on se fait des boîtes de type "tuperware" fermé. Sur un côté on place un trou dans lequel le serpent passera. Le fond du pondoir est constitué de vermiculite humide. Une fois les œufs pondus, on les transfère en couveuse en prenant soin de ne pas les secouer ou les retourner.

Voici comment je construis une couveuse : je prends une boîte de polystyrène en fonction de la place que prendront les œufs, on trouve cela chez les commerçant ou en animalerie (box de transport des animaux). Sur le couvercle on perce un trou sur lequel on fixe une plaque de verre par trop grande (23x16 cm), fixée au silicone pour aquarium, pour observer le déroulement de l'incubation. Un câble chauffant de 15 W circule sur le couvercle. Un petit trou permettra de faire passer la sonde du thermostat. Le bac en polystyrène sera percé de petits trous tout autour, le plus prêt possible du fond pour permettre à l ' air de circuler dans le substrat. Le fond sera recouvert de mousse pour matelas ou de perlon (laine synthétique pour filtration d'aquarium) qui servira de réservoir d' eau. Puis on place une couche de vermiculite. La mousse doit rester humide mais la vermiculite ne doit pas être trop trempée au risque de voir pourrir les œufs. Sur le fond on pose un thermomètre-hygromètre fiable. Le tout doit être testé longtemps avant la ponte, la sonde du thermostat au niveau des œufs et celle du thermomètre à proximité de la sonde du thermostat. Le tout est réglé à 3O °C, il faudra jouer sur le thermostat les premiers jours pour atteindre

le bon réglage. L'humidité est de 9O % et l 'incubation dans le cas Morelia viridus de 7O jours environ.


Retour page précédente