Retour page précédente
N'hésitez pas à nous faire parvenir vos articles

Documentation de www.reptimania.com
Catégorie : Lezards



Le Basilicus Plumifrons

Le Basilicus Plumifrons

Par Gilles Roy : basilicus@wanadoo.fr

Le basilic vert est une espèce facile à élever, mais le b. vert sont des lézards assez farouches et peureux. Les mâles sont reconnaissables avec leurs crêtes au niveau de la tête, du dos et de la queue. Ils mesurent env. de 80 à 90cm pour le mâle et de 70 à 80cm pour la femelle.

C’est une espèce arboricole des forêts équatoriales humides, vivant près des rivières, ce sont des lézards très à l’aise avec l’eau. Ils peuvent, en cas de danger, courir sur l’eau ou se laisser couler et fuir au fond de l’eau pour échapper aux prédateurs (ils peuvent tenir environ une demi-heure sans respirer). Les Indiens l’ont appelé paso-rios (traverseur de rivières) ou lézard Jésus Christ.

Son habitat naturel se situe en Amérique centrale, du Guatemala au Costa Rica.

basilic mâle (en bas) et femelle gravide (au-dessus)

 

basilic mâle

Le terrarium

Le terrarium devra être assez vaste L 1,20* l 0,80* H 1,50 (le minimum pour un couple). il devra posséder un bac à eau assez grand pour que les lézards puissent se baigner entièrement, ils y passent beaucoup de temps (d’environ un quart d’heure à plus d’une demi-heure par baignade), pour évité le chlore et le calcaire contenu dans l’eau du robinet, on peu y adjoindre un produit pour purifier et conditionner l’eau (reptisafe de Zoomed)

Il devra y contenir des branchages ou des écorces de liège (si possible désinfectés lors dès leur achat ou du ramassage), des éclats de bois pour le substrat.

L’éclairage

Un tube Reptisun 5.0 de chez ZOOMED et utilisé pour l’éclairage.

L’éclairage doit être de 12h l’hiver et de 14 heures l’été. Une branche doit être placée à moins de trente cm du tube pour que le lézard puisse puiser un maximum d’UV du néon.

Le chauffage

Une lampe céramique de 250w est utiliser pour le chauffage d’appoint. Les t° sont régulés à 24°C la nuit puis à 28°C le jour.

Pour arriver à réguler la t°, un thermostat électronique avec sonde extérieure est utilisé. Un cordon chauffant est utilisé pour la T° d’ambiance et comme tapis chauffant.

L’hygrométrie

Elle devra être de 80% env. de simple pulvérisation plusieurs fois par jour suffira à maintenir une hygrométrie suffisante. Il est conseillé d’utiliser de l’eau distillée à 24°C, pour éviter les dépôts de calcaire.

Il est possible de planter le terrarium en utilisant un mélange tourbe terreau et de plantes résistantes aux conditions du terrarium. C’est un bon moyen pour maintenir une hygrométrie constante et élevée, mais qui demande beaucoup de soins pour éviter toute moisissure. Un nettoyage journalier est obligatoire pour un terrarium planté. On peut mettre dans le bac des insectes nettoyeurs comme des pinces-oreilles, mille-pattes, scarabées et cloportes. Les basilics ne les toucheront car se sont des insectes très discrets et nocturnes.

 

Terrarium de 1m80*0m90*1m (L*l*H)

La nourriture

Les basilics sont des lézards principalement insectivores mais qui ne dédaignent pas de manger des végétaux.

Je leurs donne principalement des grillons, des criquets, des blattes et des vers de morio ou de farine. Je leurs donne aussi de temps en temps des souriceaux. Je saupoudre (environ une fois par mois) de calcium et de vitamine la nourriture que je leurs donne.

 

J’accompagne la nourriture vivante de végétaux : luzerne, Trèfle, Figue fraîche, Pissenlit fleur et feuille de Cresson

Ces végétaux représentent un rapport phosphore/calcium idéal. Les bananes et la salade sont très bien acceptés, mais représentent un rapport phosphore/calcium pauvre.

L’idéal ce sont des insectes ramassés dans la nature loin de toute pollution (engrais, pesticide et loin des routes). Un Pogonas que je possédais est mort du à un ramassage de nourriture dans un champs traité avec un pesticide.

 

 

L’accouplement et la reproduction

 

La reproduction des basilics est facile. Le couple doit être âgé d’au moins 18 mois.

Ils s’accoupleront dès qu’une hygrométrie constante de 80% sera présente.

Au bout de quelques jours la femelle pondra une dizaine d’œufs dans du compost

qu’on aura placé au préalable dans une bassine désinfectée. Le compost sera constitué de vermiculite et de tourbe pour garder une hygrométrie 90 à 100%.

La t° devra être comprise entre 28 et 30°C. attention une telle hygrométrie peuvent entraîner des moisissures il est nécessaire d’avoir une bonne aération.

Les œufs écloront au bout d’une soixantaine de jours. Les lézards mesureront une dizaines de cm. Ils mangeront au bout d’un ou deux jours. Ils seront uniquement insectivores ( varié la nourriture des basilics). Il faudra, journellement, saupoudrer de calcium et de vitamine D les proies donner aux basilics juvéniles. On peut les maintenir tous dans le même terrarium jusqu’à la maturité sexuelle des mâles, car ils deviennent très territoriaux. On pourra maintenir plusieurs femelles avec un seul mâle. Il est impératif de les exposer aux UV pour un bon développement de la structure osseuse des basilics.

Problèmes survenus

Il faut faire attention au problème de rétention d’œufs qui a été fatale à ma première femelle basilic. Il me semble que la femelle retient ses œufs tant que l’hygrométrie du terrarium n'est pas assez haute (80%) .

Il faut faire aussi très attention au problème d’ostéofibrose (décacilification des os), pour y remédier saupoudrer de calcium la nourriture et placer un tube (de type Reptisun ou iguana light de ZOOMED) qui distribue des UVB ( le tube doit être placé à moins de 30cm du point le plus haut du terrarium).

Les animaux doivent être déparasités des leurs achats.

Ils doivent être déparasités dès qu’ont les mettra ensembles.

 

Quelques photos de mes basilics

 

 

toutes les photos prises dans ce document sont de Gilles ROY

Mon adresse e-mail : basilicus@wanadoo.fr

Adresse Internet de l’association Araguaia : http://membres.tripod.fr/associationaraguaia/


Retour page précédente