Retour page précédente
N'hésitez pas à nous faire parvenir vos articles

Documentation de www.reptimania.com
Catégorie : Lézards



Le lézard à collier

Le lézard à collier

Crotaphytus collaris

Par Christophe BONNIN mapi.lou@infonie.fr

 

Nommé familièrement lézard à collier, ce petit iguanidé se localise au Sud des Etats Unis (Utah, Arizona, Texas) ainsi qu'au Nord du Mexique.
Ce saurien est très vivement coloré avec une dominance de bleu - gris et est paré de deux colliers noirs. Il mesure entre 25 et 30 cm et pèse entre 35 et 45 g à l'âge adulte.

Aménagement :
Un terrarium de 100 x 50 x 40 cm convient mais les Crotaphytus étant très actifs, celui - ci peut être légèrement plus grand.
Le chauffage est assuré par une ampoule chauffante en céramique de 60 W disposée dans un angle au - dessus d'un monticule de pierre. La température est comprise entre 28 et 33 °C avec un point chaud entre 40 et 45 °C et une zone fraîche à 25 - 27 °C.
La nuit, une baisse de température à 18 - 20 °C est primordiale, afin d'éviter un dérèglement de la thyroïde.
L'éclairage est assuré par un tube Reptisun 5.0 produisant des UVB. Celui - ci doit être changé tous les ans pour une bonne production d'UVB. Le néon doit être placé à l'intérieur du terrarium et séparé par un grillage fin. La durée d'éclairage est de 14 h l'été et de 12 h le reste de l'année (sauf en période d'hibernation).

Décor :
Le substrat est constitué de sable fin (de préférence calcique).
Des pierres plates sont posées sur le sol.
Les lézards creuseront des galeries dans le sable pour s'y réfugier.
Une branche et quelques pierres attrayantes qui serviront de perchoir peuvent être ajouter au décor.
Des plantes grasses artificielles compléteront la décoration.

Nourriture :
Elle est essentiellement composée de grillons, sauterelles mais des vers de farine, teignes, petites blattes et asticots peuvent être distribués partiellement.
Ce régime est complémenté toutes les deux semaines d'un souriceau âgé de 3 - 4 jours. Il représente un complément de vitamine D3 (foie) et de calcium si l'estomac contient encore du lait.
Les lézards sont supplémentés par un complexe vitaminé (ex : Reptivit) et de carbonate de calcium une fois par semaine (jusqu'à trois fois par semaine chez les femelles gravides et les jeunes).
Les fruits mis à leur disposition sont presque toujours refusés. Par contre, ils acceptent parfois les insectes morts décongelés.
L'eau est apportée dans une petite coupelle, placée dans la zone fraîche du terrarium.

Hibernation :
Elle est recommandée pour les deux sexes, si l'on veut obtenir une bonne fécondation.
Elle est primordiale chez le mâle à long terme afin d'assurer une bonne spermatogenèse.
Ce repos doit se pratiquer en Décembre ou Janvier et uniquement chez les animaux sains et bien nourris. Si les os du bassin sont visibles, les réserves de graisse sont insuffisantes ; il est donc recommandé d'attendre l'année suivante.

Processus d'hibernation :

* De la 5e à la 3e semaine avant l'hibernation, les lézards sont nourris à volonté et supplementés en vitamines trois fois par semaine.

*De la 3e à la dernière semaine avant l'hibernation, la photopériode et le chauffage sont abaissés régulièrement jusqu'à obtenir la luminosité et la chaleur de la pièce (environ 20 °C).
Pendant cette période, les animaux ne sont plus nourris.
Vers J - 10, il faut leur faire prendre un bain tiède (environ 30 °C) afin de les hydrater et pour les aider à vidanger le reste de leur contenu stomacal. Ils sont séchés avec du papier essuie - tout.

*Une semaine avant l'hibernation, il faut les placer chacun dans une boîte (30 x 15 x7 cm) comprenant une aération, une cachette et une coupelle d'eau. Cette boîte est transportée dans une pièce obscure à environ 15 °C.

*Jour J, les crotaphytus sont installés dans une cave ou une pièce à une température comprise entre 8 et 12 °C, éventuellement un frigo (dans le bac à légumes). Ils y séjourneront quatre semaines.
Pendant cette période, les animaux ne doivent pas être dérangés, mais surveillés régulièrement.
Après ce délai, on réalise le processus inverse.
Il faut les abreuver dès la sortie d'hibernation.
La première distribution de nourriture est légère et intervient lorsque le chauffage fonctionne 8 heures par jour.

Accouplement :
Les premiers se produisent généralement entre le 33e et le 37e jour après la sortie d'hibernation.
Il dure environ 2 - 3 secondes et généralement entre 10 et 12 heures du matin.
A cette période, les mâles sécrètent une matière cireuse par les pores fémoraux et les femelles se parent plus ou moins d'une ou plusieurs tâches oranges au niveau du cou.

Gestation :
Elle est d'environ 4 semaines.
On peut obtenir 2 ou 3 pontes espacées d'à peu près 1 à 1,5 mois.

Ponte :
Elle est souvent précédée d'une anorexie de 1 à 3 jours. Elle a généralement lieu le matin de bonne heure (entre 7 et 8h30).
La femelle pond soit sous une pierre soit dans un pondoir contenant de la vermiculite.
Les œufs au nombre de 5 à 9, mesurent 2,2 x 1,2 cm. Leur couleur est blanche, mais les œufs juste après la ponte peuvent avoir quelques tâches lie de vin. Celles - ci disparaissent après quelques heures.

Incubation :
Elle doit se dérouler dans l'obscurité car les UV détruisent les embryons.
J'utilise un incubateur artisanal de forme parallèlépipédique en verre collé et rempli au tiers d'eau.
Une résistance d'aquarium assure une température de 28 - 30 °C et un taux d'hygrométrie de 85 - 95 %. Un bulleur peut s'avérer utile si l'hygrométrie baisse de trop.
Le couvercle doit être incliné pour éviter que des gouttes d'eau ne perlent sur les œufs. Cette inclinaison assurée par des cales varie en fonction de l'hygrométrie recherchée.
La boîte contenant les œufs est déposée sur une grille rigide reposant sur des briques. Celle - ci est perforée, permettant l'évacuation de l'eau excédentaire.
Le substrat utilisé est un mélange de deux tiers de vermiculite et d'un tiers de polystyrène effrité.
Les œufs doivent être placés dans l'incubateur sans les retourner (ce qui tuerait l'embryon). Je les pose simplement afin d'obtenir une surface gazeuse maximale.
Les œufs féconds prennent du volume et une couleur beige jaunâtre en s'hydratant. En fin d'incubation, si les œufs sont trop hydratés (coquille jaune - marron), la membrane se fissure, le liquide amniotique s'écoule et l'embryon meurt étouffé. Personnellement j'essaie de maintenir un taux d'hygrométrie de façon que les œufs soient beige - jaune clair.
Les œufs non fécondés ne grossissent pas et se couvrent de tâches verdâtres (moisissures) quelques jours après la ponte. Il est préférable de les isoler des autres œufs.
Après 52 à 63 jours d'incubation à 28 - 30 °C, les bébés incisent la coquille et sortent après quelques heures. Ils mesurent environ 9 cm pour 2 g, sont très actifs et se nourrissent de micro - grillons ou asticots dès le surlendemain. Ils sont placés dans une boîte en plastique chauffée préalablement désinfectée à l'eau de Javel contenant du papier essuie - tout et une coupelle d'eau. Leur cordon ombilical est désinfecté avec de la Bétadine dermique, celui - ci tombe au bout de deux jours. A ce moment - là, ils sont transférés dans un petit terrarium identique à ceux des adultes. Surtout pas avec des adultes, ceux - ci sont cannibales envers les jeunes.


Les crotaphytus sont des lézards passionnant à observer. J'encourage les personnes détenant ce saurien à les reproduire, car on ne le trouve que trop rarement nés en captivité.


Retour page précédente