Retour page précédente
N'hésitez pas à nous faire parvenir vos articles

Documentation de www.reptimania.com
Catégorie : Lézards



debry-calyptratus

Le caméléon casqué du Yémen.

Chamaeleo calyptratus.

Par Adrien Debry bs761852@skynet.be

Le caméléon casqué est le caméléon le plus couramment élevé en terrarium. Il est aussi l’un des plus spectaculaire et un des plus productifs puisqu’il peut pondre plusieurs dizaines d’œufs par an. (max. de 250.).
C’est un lézard long d’une cinquantaine de centimètres pour le mâle et 35 centimètres pour la femelle qui provient des plateaux de l’Arabie ainsi que de ceux du Yémen.
Il s’élève assez facilement en captivité à condition de respecter certains paramètres.
S’agissant d’une grande espèce arboricole, le terrarium se doit d’être construit en hauteur.
Pour ma part, j’élève les caméléons casqués par couples, dés la naissance (les mâles se distinguent par un éperon sur l’arrière des pattes postérieures. Ils sont donc reconnaissables dés la naissance), dans un terrarium de 60 cm de long, 40 cm de profondeur et 80 cm de haut.
Ils restent dans ce terrarium jusqu’à une première ponte. Dés lors, ils mesurent en moyenne 35-40 cm de long.
Après, je les place dans un terrarium à dimensions plus larges ayant pour taille : 60 cm de long, 60 cm de large et 150 cm de haut. Toujours en couple.
Il se peut cependant que lorsqu’ils n’ont pas été élevés ensembles dès la naissance, les caméléons ne se supportent pas. Ils sont alors placés chacun séparément dans des terrarium pour 1/3 plus petit que ceux cités plus haut.
Les caméléons ont une croissance extrêmement rapide (ils passent de 8 cm à la naissance à 30 cm en 4 mois !), c’est pourquoi un tube diffusant des UVA et UVB de type " reptisun " est indispensable ainsi qu’une distribution régulière de calcium (sous forme de poudre spéciale ou sous forme d’os de seiche broyé).

Le caméléon casqué consomme aussi des végétaux.
En captivité, je leur donne 1 fois par semaine des endives ou de la salade frisée (pas de laitue) que je suspend à l’aide d’un clou dans le terrarium.
Rations : Un caméléon juvénile consomme jusqu’à 10 grillons de calibre 3-4 par jour.

Un sub-adulte (de 20 à 40 cm), 1 à 2 locusta migratoria (criquet migrateur adulte) ou 10 à 15 grillons de calibre 8.

Enfin, les adultes sont assez coûteux à nourrir (surtout les mâles) puisqu’ils consomment environ 5 criquets adultes. A ce stade, je les ai habitués aux blattes de l’espèce Blaberus atropos. Ca ne semble pas leur poser de problèmes.
Il est dès lors indispensable de réaliser son propre élevage d’insectes.

En ce qui concerne l’hygrométrie, elle doit être de environ 70% et la température de 25-28°C.
Le plus grand " producteur " de ces caméléons en Belgique m’a expliqué qu’il valait mieux les maintenir à des températures un peu plus basses que trop hautes.
La nuit, la température sera abaissée de 4-5 °C.
Il n’y à pas d’hibernation et les pontes sont échelonnées sur toute l’année.
L’éclairage fonctionne avec un cycle de 12 h / 12 h (12 h de nuit, 12h de jour).
Les minuteries sont conseillées.

Il ne vous reste plus qu’à vous installer devant votre nouveau téléviseur que deviendra le vivarium de vos calyptratus, et les voir ainsi changer de couleur, au gré de leur humeur…

 

Fiche technique

Nom latin : Chamaeleon calyptratus

Nom commun : caméléon casqué du Yémen.

Maintenance : Facile. Terrarium de 60 . 40 .80 cm dans un premier temps puis 60.60.150 cm par la suite, au fur et à mesure de leur croissance.

Nourriture : Très vorace ! Consomme insectes et végétaux en grande quantité (locusta migratoria, acheta domestica, blattes, endives et salades).

Température : 25-28°C le jour, 22-23°C la nuit.

Hygrométrie : 70%

Différenciations sexuelles : Base de la queue élargie chez le mâle, casque proéminent chez le mâle également ainsi qu’un éperon aux pattes postérieurs (on peut donc les sexer dès la sortie de l’œuf).

Reproduction : se passe toute l'année. Il peut y avoir 4 pontes de 60 œufs par an.

Cependant, il est préférable de laisser la femelle reprendre des forces entre chaque ponte.

Elle pond ses œufs dans une boite remplie de terreau qui aura été mise à sa disposition. (env. de 25 à 80)

Les œufs sont incubés à environ 28°C avec pas loin de 100% d'humidité.

Ils éclosent au bout de 6 mois et les pontes donnent lieu au phénomène d'émergence en masse.

J'ai obtenu lors de la première ponte de mes calyptratus 60% de femelles.

Remarque : c’est le caméléon le plus robuste et le plus productif en captivité. Le seul bémol est qu’il faut lui apporter un vivarium de taille suffisante pour le voir s‘épanouir pleinement.

 

 

 


Retour page précédente