Retour page précédente
N'hésitez pas à nous faire parvenir vos articles

Documentation de www.reptimania.com
Catégorie : Serpents



reptoterra-vipera aspis

Vipera aspis

Par Tony CHRIST

Repto-Terra club de Strasbourg

Tél. 03 88 93 86 06 (soir ou Dim.)

 

Description de l’espèce :

La vipère aspic (Vipera aspis) appartient à la famille des vipéridés. Elle mesure entre 50 et 70 cm à taille adulte. Il n’y a pas de coloration type, la couleur de cette espèce est très variable même dans la même sous-espèce. Elle peut être grise, brune ou rougeâtre et ornée de dessins en zigzag.

La Vipère aspic est le serpent le plus représenté dans l’hexagone et pourtant elle reste mal connue . En France nous pouvons distinguer trois sous-espèces : Vipera aspis aspis sur presque tout le territoire, V. a. astra dans le sud est (Alpes) et V. a. zinnikeri à l’Ouest (Pyrénées).. Il existe aussi deux autres sous-espèces : V. a. hugyi en Italie du sud et en Sicile et V. a. francisciredi dans le sud de la Suisse et dans l’Italie du centre.

Biotope :

La Vipère aspic habite les friches, les lisière ensoleillées, les terrains accidentés, les talus et les clairières. Elle fréquente rarement les zones humides et l’intérieure des forêts épaisses. Le biotope idéal est un terrain légèrement incliné vers le sud avec un couvert végétal (broussailles, arbustes...)

Régime alimentaire :

Le régime alimentaire de la Vipère aspic se compose essentiellement de petits rongeurs pour les adultes, alors que les jeunes spécimens se nourrissent également de petits lézards. De ce fait, la Vipère aspic joue un rôle très important dans la régulation des rongeurs (campagnols, souris, mulots...) sur notre territoire.

Appareil venimeux :

La Vipère aspic est un serpent selonoglyphe, serpent dont les crochets venimeux sont mobiles et creux. Lors de la morsure, ils se déplient vers l’avant. Les muscles compriment les glandes à venins et envoient ce dernier dans des canaux qui se trouvent dans les crochets. Le venin est ainsi injecte dans le corps de la proie. Sitôt la victime mordue, elle est relâchée, mais elle n’ira pas loin, car le venin est très actif et fera rapidement son effet.

Le venin des serpents est une structure très complexe, qui est formée de divers enzymes et de substances protéique.

Le venin de nos vipères à différents effets : Neurotoxique (sur le système nerveux central et périphérique), coagulant (caogulation du sang), hemolytique (destruction des globules rouges) et protéolytique (décomposition des protéines). Les symptômes se traduisent par une paralysie musculaire et locale et la réduction des fonctions sensorielles, chute de tension, oedème et parfois nécrose des tissus touchés. La fonction coagulante provoque la formation de micros caillots dans les vaisseaux sanguins. Cependant on ne peut pas généraliser car les effets du venin varient selon la quantité, l’âge, la saison....

Hibernation et Reproduction.

On estime la durée d’hibernation à environ 5 mois, entre les mois d’octobre et mars. La période d’alimentation dure de 3 à 4 mois, pendant cette période des quantités importantes de nourriture sont absorbées (surtout les femelles matures). Le reste de l’année, les " aspics " vivent sur leur réserves.

Les accouplements ont lieu entre mai et juin. L’espèce est ovovivipare. Après une période de gestation (80 à 100 jours), la femelle donne naissance à des serpenteaux vivants, enveloppés d’une membrane souple, de laquelle ils s’échappent après quelques minutes. Les nouveaux nés mesurent environ 20 cm et pèsent environ 10g. des cas d’albinismes ou de mélanisme ont été observés.

Conclusion :

C’est à nous, passionés de reptiles, qu’il tient de faire connaissance et surtout de protéger cette espèce, aujourd’hui menacée de disparition (destruction de son biotope, chasse, pollution, agriculture...). Et pourtant, comme tous les autres animaux la Vipère est indispensable à l’équilibre naturel.


Retour page précédente