Retour page précédente
N'hésitez pas à nous faire parvenir vos articles

Documentation de www.reptimania.com
Catégorie : Serpents



Le Lampropeltis triangulum campbelli

Le Lampropeltis triangulum campbelli.

Par Thierry Voleau Thierry.VOLEAU@wanadoo.fr

La couleuvre tachetée de Campbell ou serpent bijou mesure rarement plus de 95 cm. Serpent remarquable (dans tous les sens du terme), arborant des bandes noires, puis jaunes et enfin de superbes bandes rouges. Sa queue compte environ cinq anneaux noirs et blancs sans rouge ; la moyenne de leur nombre sur le corps étant de 16 blancs et rouges et 32 noirs. Près de la moitié du rouge ne couvre pas le ventre et les écailles blanches n’ont pas de tiquetures noires.

Cette couleuvre vit dans les zones montagneuses dans des petites parties du sud du Mexique. Elle aime les régions arides. Sa nourriture préférentielle, dans la nature, est les petits rongeurs, les serpents et lézards.

Les indigènes mexicains confondent souvent le Lampropeltis triangulum campbelli avec le Micruroides euryxanthus qui est un élapidé au venin très actif ; Le procédé de mimétisme du serpent bijou permet de faire croire à ses prédateurs qu’il est en fait un serpent venimeux.

Maintien en captivité :

Tout d’abords, il faut savoir que le Lampropeltis T./ campbelli est, de nature, ophiophage, il faudra donc les maintenir dans des terrariums séparés. Personnellement, je maintiens un couple dans un terrarium de 80 x 40 x 40 cm et je n’ai jamais eu de problèmes de cohabitation. Il est quand même bon de noter que ces derniers sont nourris de deux souris chacun tous les 8 jours. Néanmoins, quelques serpents réputés ophiophages et élevés depuis la naissance avec d’autres espèces, se sont révélés de très bons hôtes (ndlr : Au Safari parc de Port St Père en Loire atlantique, 1 lampropeltis hondurensis est élevés depuis 7 ans dans un bac communautaire peuplés d’Elaphes sans qu’il n’y ait eu aucun accidents). Mais pour en revenir au maintien en captivité, il est quand même préférable de les maintenir séparément. Il faudra donc leur aménager un terrarium de 60 x 40 x 40 cm ( pour un individu seul) de type semi - désertique soit une température diurne de 26/28°c et de 30/32°c pour le point chaud. Les nuits, quant à elles, seront plus fraîches : 20/22°c. Pour ce faire, vous pouvez essayer plusieurs méthodes (pièce chauffée, câble chauffant, Tofohr, etc.). Comme tous les reptiles les Lampropeltis ont besoin d’une zone plus fraîche pour effectuer leur thermorégulation, pensez-y lors de l’installation de votre chauffage !

L’hygrométrie est importante pour les serpents, car elle contribue au bon déroulement de la mue. Toutefois il faudra faire attention à ne pas excéder les 70 % car un taux supérieur favoriserai les développements bactériens, les maladies de la peau et les stomatites. Vous pourrez contrôler le taux d’hygrométrie grâce à un petit appareil appelé Hygromètre. Il sera posé à l’opposé de la gamelle d’eau.

Parlons maintenant du substrat, personnellement j’utilise des copeaux de bois blanc (non parfumé !) Ou des copeaux de hêtre (hygiénique et agréable au regard). Les cachettes seront au goût de chacun : branches, racines, tuiles, écorces de chêne liège, etc...Surtout faites un décor facile à nettoyer et à remplacer car comme tous les colubridés, les Lampropeltis sont de véritable " tubes digestifs ".

Cela nous amène à parler de la nourriture. Les couleuvres tachetées de Campbelle sont, en générales, de très bon mangeur ; Les proies seront données fraîchement tuées ou légèrement assommées (ndlr : il y a quelques mois j’ai donné une souris vivante sans me préoccuper du devenir de celle ci. Résultat le lampro à refusé de manger mais pas la souris, un trou de 3 cm de long sur 1 cm de large était apparu sur mon serpent).

La Reproduction :

Comme les cas de parthénogenèse sont extrêmement rares chez les reptiles, il faudra donc introduire dans un terrarium un mâle et une femelle (âgé de trois ans) ; ces derniers devront avoir subits une période de refroidissement de 2 ou 3 mois à 15°c environ. Une fois celle-ci passée, gardez vos reproducteurs séparés dans leur terrarium respectif et nourrissez les à volonté jusqu’à leur première mue post hivernale. En effet, lorsque la femelle mue, il a été prouvé que celle-ci dégage des molécules, appelée phéromones, qui a pour but de ce faire reconnaître et ainsi donner son consentement au mâle. Donc une fois que les deux protagonistes sont ensemble, une folle poursuite commence, au bout de laquelle le mâle enserrera la femelle entre ses anneaux et introduira un de ses hémipénis dans le cloaque de sa partenaire. La gestation durera 60 jours environs (pour ma part j’ai observé 45 jours). Les œufs seront au nombre de 2 à 10. Contrairement aux mammifères, le mâle reptile ne détermine pas le sexe de ses rejetons, cette opération fait lors de l’incubation des œufs, on appelle ceci la sex-ratio. Il faudra donc régler votre incubateur entre 26,5 et 28°c pour avoir quasiment que des mâles, entre 28 et 30°C pour avoir 50% de mâle et 50% de femelle et entre 30 et 32°c maximum pour avoir que des femelles. La naissance se produit au bout de 65 jours environ. Les petits ressemblent dés la naissance aux parents. Le premier repas, composé d’un souriceaux nouveau-né, se fera dés les première 48 heures ou juste après la première mue (pour ma part 90% des serpenteaux mangent 48 heures après leur naissance).

BONNE CHANCE, ET N’HESITEZ PAS A ME CONTACTER POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS

 

 


Retour page précédente