Discoglossus nigriventer

Modérateurs: Melomania-k, Nietzshe, mk, King Baboon

Discoglossus nigriventer

Messagepar sKe69 » 05 Juin 2013 19:54

bonsoir,

juste un petit relais d'info ( j'y connais rien en batracien :D ),
article ici > http://www.maxisciences.com/grenouille/ ... 29747.html


Une espèce d'amphibien que l'on croyait éteinte a récemment été retrouvée dans la Réserve Naturelle de la Houla en Israël. Le Discoglosse d'Israël est désormais le seul survivant du genre "Latonia" que l'on croyait ne plus exister notamment à cause d'une destruction de son habitat. C'est une bonne nouvelle que vient d'annoncer une équipe composée de scientifiques israéliens, français et allemands, soutenus par le Muséum National d'Histoire Naturelle, le CNRS et l'Université de Poitiers. Un batracien que l'on pensait éteint depuis des années serait en réalité en vie et serait même le seul descendant d'un genre de grenouille que l'on croyait également disparu. Il s'agit du Discoglosse d'Israël classé en 1966 comme le premier amphibien éteint par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Une espèce restée cachée pendant 70 ans,
Le Discoglosse d'Israël est un amphibien au ventre noir avec de petits pois blancs. Il a la peau vert foncé ou brun foncé et appartient à la famille des Alytidae. Cette grenouille découverte en 1943 est attachée à l'actuel Discoglossus sous le nom scientifique de Discoglossus nigriventer ("à ventre noir"). On ne la trouve que dans la vallée de la Houla en Méditerranée orientale puisque les autres espèces actuelles sont basées en occident (péninsule Ibérique, Afrique du Nord, Corse, Malte, Sicile). Au cours des 70 dernières années, aucun spécimen de cette espèce n'avait pu être observé, poussant les spécialistes à la classer comme disparue. C'était avant qu'une patrouille ne tombe sur plusieurs discoglosses d'Israël vivants en octobre 2011. Parallèlement, des restes fossiles à morphologie de type "discoglosse" ont été également découverts dans plusieurs gisements archéologiques du Pléistocène et de l’Holocène (environ entre -800.000 ans et -10.000 ans) de la Vallée de la Houla.Une batterie d'analyses moléculaires menées sur l'ADN retrouvé dans ces fossiles a alors permis de comparer les différences entre les espèces actuelles et fossiles et de reconsidérer leurs liens de parenté. "Ces caractères montrent que l’espèce d’Israël n’est pas un discoglosse stricto sensu mais qu’elle se rattache, en fait, au genre Latonia que l’on croyait éteint", explique un communiqué du Museum.

Une espèce survivante,
Le Discoglosse d'Israël serait donc une espèce "relicte" (ou forme panchronique, auparavant plus connue sous le nom populaire de ("fossile vivant") que l'on pensait disparue du fait de la destruction de son habitat et de l'activité humaine de plus en plus intense. "Il est le dernier représentant d’une lignée d’amphibiens anoures, dont certains pouvaient atteindre 20 cm de longueur corporelle, et qui a connu une large répartition en Europe et en Turquie durant l’ère Tertiaire avant de subir une forte régression et ne subsister actuellement que dans la limite orientale de sa distribution ancienne", ajoute le communiqué. D'après les spécialistes, l'amphibien ferait preuve d'une étonnante ténacité ainsi que d'une faculté d'adaptation au milieu impressionnante, au vu des changements climatiques et environnementaux qu'il a connus. Les futures analyses menées sur la grenouille révèleront peut-être comment celle-ci a pu survivre et quelle méthode elle a employée dans ce but. Par ailleurs, si cette espèce a pu faire preuve d'autant de résilience, alors l'espoir serait permis sur de nombreuses autres...

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/grenouille/ ... 29747.html
Copyright © Gentside Découvertes
Avatar de l’utilisateur
sKe69
Très grand posteur
Très grand posteur
 
Messages: 1319
Inscription: 29 Aoû 2012 11:11
Localisation: Quenelles et grattons

Retourner vers Amphibiens

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

cron